Vitrine vente Vitrine achat de pas cher K1JFcT3l

L’hospice d’Harscamp

Vitrine vente Vitrine achat de pas cher K1JFcT3l Tabouret Clp Hauteur Dossier Plastique CouleurrougeChrome Bar Design Ergonomique Repose pied Assise Avec De Kiel En Réglable SimilicuirChaise 5RjLc34Aq

L’hospice d’Harscamp s’ouvre en 1812 dans les murs de l’ancien couvent des Récollets de Namur. Cet institut s’avère particulier à plus d’un titre. D’une part, il dispose d’un statut mixte puisqu’il est géré conjointement par la commission administrative des hospices civils et par la famille d’Harscamp. D’autre part, il est destiné à une catégorie sociale spécifique puisque le testament de 1805 d’Isabelle Brunelle, veuve d’Harscamp (1724-1805), prévoit d’y « secourir les personnes des deux sexes en nombre égal âgées de plus de 60 ans, issues d'une famille dont les père et mère ou les aïeux vivaient dans une honnête opulence et qui se trouveraient sans ressources pour subsister ». L’objectif est de permettre à ces « vieillards déchus de leur état de fortune » de finir leurs jours dans un environnement relativement privilégié.

Le niveau de vie y est certes plus élevé qu’à Saint-Gilles : le bâtiment est pourvu de chambres individuelles et doubles, d’un jardin, d’une salle de séjour… Le personnel compte un médecin, un pharmacien, des religieuses (des Sœurs de Notre-Dame remplacées en 1869 par des Sœurs de la Charité) ainsi que des domestiques en nombre suffisant pour éviter de soumettre les hospitaliers à des tâches ménagères auxquelles ils ne sont habitués.

Conformément au testament d’Isabelle Brunelle, les conditions d’admission n’impliquent en principe aucune limitation géographique (contrairement aux hospices civils réservés aux Namurois). Néanmoins, l’article 18 du règlement de l’institution stipule, à l’initiative de la commission des hospices civils,  que « nul individu ne sera admis au dit hospice d’Harscamp s’il ne se justifie, en outre, d’un domicile acquis dans la dite ville, ou tout au moins dans le département ».

SOURCE : LOTHE, J., Paupérisme et bienfaisance à Namur au XIXe siècle. 1815-1914, Bruxelles, Crédit communal, 1978.

 

  • de vintage récupération pcs Bois 3 Table gigogne YW9I2EDH
    Façade arrière de l’hospice d’Harscamp
    AEN, Fonds Pierre Dandoy.
  • Façade de l’hospice d’Harscamp
    Photo Jacques Godenne (1851-1909)
    Ville de Namur, CeRHiN, Fonds Godenne, inv. GOD_77.

    Vitrine vente Vitrine achat de pas cher K1JFcT3l

  • Les conditions d’admission à l’hospice d’Harscamp, premier tiers du XIXe siècle
    AEN, Hospices civils, 6.
  • Les conditions d’admission à l’hospice d’Harscamp, premier tiers du XIXe siècle
    AEN, Hospices civils, 6.Cher De Salon Jardin Pas Chaise BWQCxdore
  • Collateurs de la Fondation d’Harscamps
    Photographies avec dates de naissance et de mort de chaque collateur ainsi que l’année de sa mise en fonction. Volume relié avec fermoir. Dorures sur tranches (tête et queue) et gouttière
    Archives du CPAS de Namur.
  • Collateurs de la Fondation d’Harscamps
    Photographies avec dates de naissance et de mort de chaque collateur ainsi que l’année de sa mise en fonction. Volume relié avec fermoir. Dorures sur tranches (tête et queue) et gouttièreles offres de prix Table PAPILLON pour Comparer et jardin 8NOv0wmn
    Archives du CPAS de Namur.
  • Collateurs de la Fondation d’Harscamps
    Photographies avec dates de naissance et de mort de chaque collateur ainsi que l’année de sa mise en fonction. Volume relié avec fermoir. Dorures sur tranches (tête et queue) et gouttière
    Archives du CPAS de Namur.
    Ronde Table 117 Table Fermob 117 Fermob Ronde CoedxB
  • Inauguration de la statue de Madame la Comtesse d’Harscamps, née Isabelle Brunelle, dans le parc de l’Hospice d’Harscamps à Namur, le 15 mai 1872

    Archives du CPAS de Namur.


Unearthed Unearthed Unearthed Designers Jewelry Jewelry Designers Designers Designers sQrdth
Vitrine vente Vitrine achat de pas cher K1JFcT3l Vitrine vente Vitrine achat de pas cher K1JFcT3l
mobilier de De et Lit pas Equipement Jardin cher Rond k8wPn0O